photo perso

photo perso
Inde du Sud Kerala Backwaters

13 septembre 2018

Voyage au Portugal (24) Cascais (2) Sintra (1)

 Le lendemain de notre arrivée à l'hôtel Cidadela de Cascais, lundi 15 septembre 2014, après le petit-déjeûner,  et un petit tour sur le balcon pour voir le ciel...c'est le départ pour la visite de Sintra..
 
 
Le temps est un peu gris, mais le soleil va bientôt faire son apparition..
Et d'abord, petit tour dans Cascais..La Citadelle...et les jardins qui l'entourent
 
 
 
 
 
 
Nous reprenons la route, et direction Estoril, où on aperçoit le Casino et la statue de l'homme politique qui a favorisé l'essor économique et du tourisme de la région..
 
 
Puis arrivée à Sintra...
 
 
Sintra est une ville portugaise très pittoresque située en plein cœur des collines jonchées de pins de la Serra de Sintra. Son climat, légèrement plus frais qu’ailleurs, conduisit jadis l’élite et la noblesse portugaise à s’y installer : palais somptueux, demeures de toute beauté et jardins ornementaux y furent alors construits. Cette ville qui possède une grande variété de bâtiments historiques tous aussi fascinants les uns que les autres s’est rapidement instaurée en tant que l’une des meilleures destinations touristiques.
 
 
Sintra possède plusieurs monuments nationaux, dont des palais divinement décorés, d’anciennes ruines et des superbes maisons.
 
 
Le château des Maures surplombe très largement Sintra.
 
 
C’est un ancien château en ruines datant de l’époque des Maures (du 8e au 12e siècle) qui a été partiellement restauré dans le courant du 19e siècle pour devenir la pièce maitresse du domaine du palais de Pena. Ses remparts permettent de profiter de vues absolument incroyables sur Sintra et sur sa région. Nous ne monterons pas là-haut.. d'ailleurs il nous faudrait plusieurs heures et une super forme physique...
Nous voici devant le Palais national de Sintra (Palais royal) Il y a déjà du monde qui attend l'ouverture des portes...
 
 
Le palais national de Sintra est un lieu incontournable de cette région du Portugal, et de nombreux touristes sont déjà là à attendre l'ouverture des portes au public..
Le ciel s'est couvert, et l'horizon est devenu sombre, la pluie menace...L'humidité est présente et palpable..
On aperçoit le Château des Maures, tout en haut de la colline...
 
 
Le palais national est clairement d’inspiration gothique et fut intensément utilisé par la noblesse portugaise entre le 15e et le 19e siècle, ce qui lui a permis d’être témoin de la croissance du pays.
 
 
La caractéristique la plus flagrante de l’extérieur de ce palais réside dans les deux immenses cheminées en provenance des cuisines.
 
 
L’intérieur, quant à lui, reflète parfaitement toute l’histoire que ses murs ont vécu.
 
 
En 1147, lors de la reconquête chrétienne, Dom Afonso Henriques reprit Sintra aux Maures et occupa le palais, qui fut nommé Palácio de Oliva (Palais de l’Olive).
Elevé sur les fondations de la résidence des walis musulmans, il fut le palais des rois portugais dès l'époque de la Reconquête chrétienne. C'est cependant à Don João Ier (1356-1433) et à Manuel Ier (1469-1521) que l'on doit les grands travaux qui ont donné au palais l'aspect général qu'il présente aujourd'hui.
le palais royal de Sintra est l'un des témoignage les plus originaux de la Renaissance dans la péninsule ibérique. Sa physionomie actuelle est due aux travaux entrepris par le roi Manuel Ier (1469-1521).

Sintra a toujours été un lieux de vilégiature pour l'aristocrtaie portugaise, et les rois venaient souvent au palais, les domaines de chasses autour, les fêtes, les receptions, faisaient de cette demeure un lieu de repos pour la famille royale. Si le style du palais est encore par certains éléments d'influence mudéjar, il annonce aussi le nouveau style portée par les humanistes.
 
 
Le Palais national de Sintra – également connu sous le nom de Palácio da Vila (Palais du Bourg) et aussi appelé Palais Royal – constitue l'un des principaux monuments de la ville de Sintra  ; ses deux cheminées coniques blanches hautes de 33 mètres lui donnent une silhouette tout à fait singulière et en font, de ce fait, le symbole de la ville. Construites au XIVe siècle pour éviter que les cuisines soient enfumées. elles peuvent être vues à des kilomètres, et on peut imaginer le genre de banquets qui justifiaient ces cheminées massives et colossales.
 
 
 
 L'escalier en colimaçon à l'entrée du palais
 
 
D. João Ier, dans le premier quart du XVe siècle, sans doute après son retour de la conquête de Ceuta au Maroc, reconstruisit le palais. La configuration qu'il lui donna fut modifiée un siècle plus tard par l'adjonction de l'importante aile manuéline. C'est aussi à Manuel D. que l'on doit le caractère mudéjar qui ajoute beaucoup de magnificence au palais
 
 
D. João III (1502-1557) lui ajouta encore quelques éléments Renaissance, qui en firent, de plus en plus, une construction composite. Soulignons les divers plafonds symboliques, les azulejos du XVIe siècle qui constituent la plus grande collection d'Europe
 
 

 
 
 
 
Représentant des scènes de chasse ou pastorales
et une multitudes d'éléments mudéjars comme portes et fenêtres géminées à encadrements mauresques, arcs outrepassés à intrados polylobés ou zizagués, merlons dentés…
 
 
 
Ébranlé par le grand tremblement de terre de 1755, il fut aussitôt reconstruit « à l'ancienne »
Une grande partie de ce que nous voyons aujourd'hui remonte à 1385, lorsque le roi Jean Ier ordonna la reconstruction complète du palais. Au début du XVIe siècle, le roi Manuel Ier entreprit une rénovation complète avec des fonds acquis grâce aux richesses rapportées à Lisbonne par les explorateurs portugais. Dans le même temps le palais fut élargi en une combinaison de styles manuélin et mudéjar.
 
 
Mobilier, vaisselle, objets de ces diverses époques, sont exposés..
 
 .
 Globe terrestre signé Schissler et daté de 1575 

 
 
  
 
Les pièces les plus anciennes du palais entourent la cour centrale.
Il s’agit notamment de la Sala dos Árabes (Salle arabe) - décorée avec des motifs et des azulejos complexes,
 
 
 
la Sala dos Cisnes (Salle des Cygnes)  qui doit son nom à son plafond de bois de style Renaissance du XVIe siècle, divisé en 27 panneaux octogonaux ornés de cygnes portant au cou un collier doré. 
 
 
 
 
D’autres plafonds du palais sont également dignes d'intérêt, et d'admiration, tels que celui de la Salle des sirènes (avec des peintures de sirènes qui jouent de la musique),
 
 
de même que celui de la Salle des galères (comportant des peintures de navires).
 
 
 

 
et celui de la Sala das Pegas (Salle des Pies), décorée avec 136 pies, chacune tenant une rose et un livre avec les mots « Por bem ».
 
 
Il s’agit de l’unique pièce du XVe siècle conservée en l’état. Selon la légende, le roi João Ier aurait fait exécuter cette œuvre afin de faire taire les commérages des dames de la cour !
 
 
 
Autre endroit remarquable dans le palais, la salle richement décorée "Sala dos Brasões" (Salle des Armoiries).
 
 
La salle, qui occupe la Torre da Meca, a un plafond hexagonal décoré avec des peintures de cerfs et les armoiries de soixante-douze familles nobles.
 
 
 
Les murs de la salle sont décorés d'azulejos bleus et blancs qui ont été ajoutées au XVIIIe siècle.
 

 
A cet égard certains grands décors d'azulejos que l'on trouve dans certaines salles du palais, datent du XIVe au XVIIIe siècles, dont d’authentiques azulejos mudéjar, avec des motifs géométriques mauresques. qui font partie des pièces les plus remarquables du palais.
 
 
 
 
 
 
 

 
la chambre du Roi Sebastiao 1er, au lit surmonté d'un dais rouge..
 
 
La salle Jules César, comportant une tapisserie flamande représentant l'empereur Romain
 
 
 
A noter également la petite chapelle avec un plafond de style mauresque.
 
 
Une fresque aux motifs de colombes orne les murs de la Chapelle afin de symboliser le Saint-Esprit.
 
 
Le sol de la Chapelle est composé de morceaux de carreaux de céramique qui forment une mosaïque aux couleurs et aux formes variées.
 



 
La chambre-prison du roi Alfonse VI, au sol de mosaïque de style arabe où le monarque vécut pendant 9 ans, prisonnier de son frère, Dom Pedro II, avant d'y mourir en 1683
 
 


La très belle salle "Manueline" bâtie sous le règne du roi Manuel 1er,
 
 
dont l'accès se fait par une porte décorée de cordes et de nœuds, emblêmes de la famille des Bragance
 
 
Certains objets comme ceux de la "Salle Chinoise" sont très étonnants,
 
 
C’est le cas de la pagode en ivoire,haute de plus de deux mètres, et des pavillons chinois
 
 
On peut également visiter la cuisine d'où montent les cheminées massives qui rendent le palais si facile à repérer de loin.
 
 
Les foyers alimentant les fours, et les divers ustensiles, chauffe-plats, tourne-broches etc...et la fontaine alimentée par l'eau des sources avoisinantes
 
 
 
Les ouvertures des cheminées
 
 
Au XIXe siècle, le palais sera abandonné pour un nouvel édifice: le Palais da Pena, toujours à Sintra. ...
 
 
Le Palais de Pena est délicieusement coloré et est sans aucun doute un monument à visiter aussi. Ce palais aux couleurs éclatantes est positionné sur un des points les plus hauts de Sintra et est complètement encerclé par les forêts de pin de la région. L’intérieur du palais a été conservé dans l’état dans lequel il était en 1910, lorsque la noblesse portugaise s’échappa du Portugal à la suite de la révolution.
 
Mais ce n'est pas dans notre programme de visites..trop de choses à voir, et temps limité !!  De plus circuler dans la ville de Sintra est très difficile...
En 1910, avec la proclamation de la République, le Palais Royal est devenu un monument national.
Devenu musée en 1940, le palais a gardé une partie du mobilier du temps des derniers rois. Le reste provient d'autres palais et musées nationaux ou a été acquis en 1939-1940.
 
 
Au moment de repartir de Sintra, on peut apercevoir du haut des escaliers, la foule qui attend de pouvoir rentrer à son tour pour la visite !! Impressionnant !!
 
 
 Le Palacio e Quinta da Regaleira qu'on aperçoit par les fenêtres du Palais national
 
 
ainsi que la très belle mairie de Sintra...
 
 
La matinée est terminée, et il commence à faire très faim !! C'est l'heure de reprendre la route pour aller au restaurant...ce sera dans l'article suivant si vous voulez bien, en attendant je vous laisse regarder les photos...
 
 
@ bientôt et merci de vos visites et commentaires, toujours appréciés
 
Voyage au Portugal (24) Cascais (2) Sintra



Pour avoir la musique, clic sur le lecteur...

 
 

8 commentaires :

  1. Coucou Jackline,
    Superbe reportage et de magnifiques photos. Les explications sont très intéressantes. Merci pour cet excellent partage.
    Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Un magnifique reportage avec tes belles photos, en même temps qu'un magistral cours d'histoire sur cette belle région.
    Merci pour tout ce travail afin de nous faire partager cette visite d'une région que je ne connaissais pas du tout.
    Bonne fin de semaine en espérant que le beau temps revienne
    et surtout que le docteur veuille bien que je parte quelques jours.
    Je le vois cet après-midi ...
    Bisoux, ma jackline ♥

    RépondreSupprimer
  3. chere Jackline, je n'avais pas encore eu le temps de passer dans cet article três fourni en explications et de belles photos :)))
    c'est un des palais que je n'ai pas encore visité, mais comme tu le soulignes bien, a de nombreux témoignages de l'histoire du pays et des arts décoratifs remarquables ! les fois que je suis allée à Sintra, c'était le jour de fermeture :( et tout ce monde qui attend pour la visite, c'est impressionant !

    par contre, lors de mes visites à Sintra, j'ai pu voir les palais suivants:

    le somptueux Pena (en français)
    https://www.youtube.com/watch?v=DQis2FAKe2I


    Domaine de Regaleira, avec son fameux puits initiatique!

    https://www.youtube.com/watch?v=2AtVPvE6P4A
    https://www.youtube.com/watch?v=tNNTCi_V5AA
    (quand c'est davantage fleuri)


    Monserrate et ses magnifiques jardins

    https://www.youtube.com/watch?v=f738ztifl7A

    RépondreSupprimer
  4. jai regardé ou etait sintra, juste au dessus de l'estoril ou j'étais en vacances en 1978 avec les parents d'une amie portugaise, mais on n'a pas été visité , on allait voir la famille on a fait fatima quand même et on est allé dans la province de sétubal aussi, dans la famille encore..
    très joli ce chateau, faudrait un téléphérique pour arriver là haut lol..
    jolie architecture bien qu'un peu chargée je trouve, ça me dérange de mélanger le vert, le marron et le bleu, j'aime les mosaiques bleues mais toute seule..
    surprenants ces oeuvres asiatiques !
    en tout cas une journée bien remplie !!!!
    une bonne soirée nuit et un gros bizou flo

    RépondreSupprimer
  5. Les photos ne s'ouvrent pas. Sans doute trop lourdes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois avoir un problème sur ton ordi...car les autres personnes voient bien les photos..

      Supprimer
  6. ben ecoute je vois tout, mais comme tu mets plus de 10 photos dans tes articles il se peut que si les gens n'ont pas télécharger adobe flash player, ça doit être très long à charger et ils ne voient pas les photos, je ne vois que ça .. car moi je vois tout et pourtant, ma tour est fragile d'ailleurs je viens sur ton blog du pc portable, sinon sur ma tour , ça me fait planter, je pense à cause qu'il est chargé, photos vidéo, chez coco ça me fait pareil et d'autres aussi christianne (roxan) tous les blogs ou y a des gifs, ou beaucoup de vidéo, photos..
    peut être que c'est le même soucis ??? bibi ma belle tout va bien pour moi, niveau photos.. flo

    RépondreSupprimer

Ce blog modère les commentaires..il sera affiché après validation n'oubliez pas de renseigner votre pseudo ou nom ou site web..